Guide du débutant sur la gestion de la demande en transport dans le domaine de la santé

Par Spencer Sechler

1. Que signifie la Gestion de la demande en transport (GDT)?

La gestion de la demande en transport (parfois appelée Gestion complète du transport ou Gestion de la demande en circulation) est un ensemble de stratégies axées sur la communauté qui prône l’utilisation autre qu’un véhicule à occupant unique comme méthode de transport plus durable.

Couramment, TDM favorise l’utilisation des transports en commun, les navettes gérées par l’hôpital pour le transport, le covoiturage et les vélos. Les terrains de stationnement étalés peuvent aussi être déployés comme stratégie TDM — une approche populaire grandissante dans le domaine de la santé en raison de son efficacité et capacité à générer des revenus.

2. Pourquoi les fournisseurs de soins de santé devraient-ils disposer de TDM?


La gestion de la demande de transport n’est pas exclusivement une initiative du domaine de la santé. Cependant, son incidence dans un contexte de santé est particulièrement palpable; elle peut éliminer les obstacles aux soins cliniques, agir comme investissement dans le bien-être, soutenir la conformité ADA et améliorer l’expérience globale du patient — le tout avec une sortie de fonds minimale lorsqu’elle est bien administrée.

Les fournisseurs en soins de santé peuvent même recevoir un financement pour la conception et la mise en application de TDM, ainsi que des subventions annuelles pour le respect de la conformité. Certaines autorités de planification et de transport locales peuvent en outre imposer des pénalités aux établissements qui ne respectent pas leurs objectifs de programme TDM.

3. Quels sont les défis TDM à relever par les fournisseurs de soins de santé?

Les hôpitaux doivent maintenir un juste équilibre lorsqu’ils mettent en application des initiatives TDM. Bien que des programmes TDM durables et bien administrés éliminent des obstacles potentiels aux soins de santé, protègent le continuum des soins cliniques et améliorent l’expérience entrée/sortie des parties prenantes, des plans TDM mal administrés — c.-à-d. ceux qui échouent à fournir un transport fiable et agréable — peuvent dissuader involontairement les patients.

Selon l’American Hospital Association, la distance perçue et le fardeau temporel sont régulièrement cités par les patients comme obstacle à l’accès aux soins de santé — un facteur particulièrement important pour les établissements médicaux situés loin du centre-ville.

« Les personnes bénéficiant d’un accès fiable au transport privé sont plus susceptibles d’aller à un rendez-vous médical que celles qui utilisent le transport public. »

American Hospitals Association, novembre 2017

4. Quel type de stratégies TDM les fournisseurs de soins de santé peuvent-ils mettre en pratique?


Un service de navette gratuit : Les autobus navettes qui relient les passagers aux soins sur le campus et aux carrefours de transport en commun externes représentent un choix populaire pour les sites d’importance et les systèmes de soins de santé à plusieurs campus. En effet, ces navettes réduisent la congestion causée par les véhicules à un occupant, tout en améliorant la satisfaction du personnel et des patients.

Les véhicules avec GPS et Wi-Fi, en particulier, optimisent l’expérience entrée/sortie des passagers, alors que l’inclusion d’un coffre pour le transport du courrier du campus peut réduire les coûts de messagerie et de véhicules sur le site.

Transport public : Le rôle du transport en commun dans les programmes TDM est simple, évolutif et durable. Offrir aux employés des cartes de transport gratuites ou subventionnées, comme nous l’avons fait pour Regions Hospital par exemple, peut réduire la circulation des VOU sur place tout en augmentant la capacité de stationnement pour les patients, visiteurs, bénévoles et médecins.

Les grands fournisseurs de soins de santé peuvent également tirer profit d’une collaboration avec les autorités de transport locales pour mettre à jour les trajets/horaires d’autobus afin d’améliorer l’accessibilité aux campus.

Programmes de vélo : Construire un espace de stationnement de vélo sécuritaire peut être une mesure incitative suffisante pour que certains se rendent à votre campus en vélo — particulièrement lorsqu’il est jumelé aux améliorations de zones de transition de patients.

Louer un petit espace de votre campus à une entreprise de vélos partagés ou l’offre d’un incitatif financier/d’une subvention aux cyclistes peut également réduire la circulation automobile sur le site.

Améliorations des zones de transition de patients : Embellir au maximum les zones de transition de patients et les autres espaces extérieurs peut inciter les personnes à adopter le plan de transport global pour l’emplacement. Parmi les améliorations visuelles pouvant être effectuées, figurent la préservation des espaces verts, l’ajout de cache-pots, le positionnement stratégique de préposés accueillants pour l’orientation, voire l’introduction de musique.

« Certains patients utilisent leur véhicule pour soulager leur anxiété. Cela leur permet de rester dans leur bulle, élément qu’ils contrôlent, aussi longtemps que possible avant de se rendre aux soins cliniques. Une zone de transition de patients conviviale et accueillante permet d’atténuer cette anxiété. Elle permet d’élargir leur zone de confort à l’extérieur de leur véhicule et à l’intérieur du campus. »

Rick Wilson, vice-président Impark

Mesures incitatives pour le covoiturage : Encourager covoiturage professionnel peut réduire les VOU sur le site et atténuer le sentiment de stress et de solitude, tout en investissant dans le bien-être des employés. Afin d’encourager efficacement le covoiturage, vous pouvez demander à votre fournisseur de stationnement d’identifier et de suivre les horaires de travail des employés concernés, de vous aider à coordonner les trajets en covoiturage et de proposer un stationnement à tarif réduit ou gratuit aux participants. Proposer des rabais sur le transport en commun en cas d’urgence ou de non-présentation au covoiturage peut également faciliter l’adoption du programme.

Structure tarifaire de stationnement étalé : L’un des moyens les plus efficaces de limiter les VOU est d’introduire le stationnement payant ou de revoir en détail les structures tarifaires existantes. Afin de protéger l’expérience du patient, une gamme d’options de stationnement payant doit être proposée pour satisfaire les patients, les visiteurs, les employés et les bénévoles sans contribuer aux inégalités de revenus.

L’établissement de tarifs de stationnement variables et axés sur la demande permet d’optimiser la capacité de stationnement, d’offrir davantage de places aux véhicules stationnés à court terme et de réduire la circulation de recherche sur site.

Comme discuté dans Le stationnement gratuit l’est-il vraiment?, certains prestataires de soins de santé sont préoccupés par l’incidence des frais sur la satisfaction du patient. Les recherches prouvent cependant qu’il s’agit d’une fausse dichotomie; il existe en fait une forte corrélation entre une expérience patient de grande qualité et l’augmentation des marges hospitalières saines. Il semble donc que les patients et les visiteurs soient prêts à payer un coût nominal si leur prestataire de soins de santé propose des améliorations quantifiables et réelles (comme les améliorations des zones de transition de patients mentionnées précédemment.)

5. Quel doit être le rôle de votre opérateur de stationnement et de transport dans votre programme TDM?

Le rôle de votre opérateur de stationnement et de transport doit être adapté à votre programme TMD. En fonction des besoins propres à votre site, leurs tâches pourraient s’échelonner de fournir simplement des données de référence pour la recommandation et la mise en application d’initiatives qui pourraient générer la réalisation de vos objectifs TDM. Comme Impark HEALTH, votre opérateur de stationnement et de transport doit reconnaître l’importance de TDM pour préserver l’accessibilité de votre site, l’expérience patient et le continuum des soins cliniques. Si cela n’est pas le cas, le temps est peut-être venu de réévaluer le choix de votre fournisseur de stationnement.

Impark SANTÉ

Impark HEALTH permet aux prestataires de soins de santé de toute taille d’adopter une approche équilibrée et éclairée en matière de plan de transport, en exploitant les mesures de stationnement et en appliquant des techniques de réduction de VOU. De plus, étant le premier point de contact des soins aux patients, nous vous permettons de mener des initiatives de cocréation et de rayonnement auprès des parties prenantes. Peu importe où vous vous situez dans votre parcours TDM, Impark HEALTH peut vous apporter les connaissances et le soutien dont vous avez besoin pour bénéficier d’une solution adéquate.

Examinons comment nous pouvons vous aider. Communiquez avec un spécialiste Impark HEALTH dès aujourd’hui.

Spencer Sechler est un directeur du développement commercial. Envoyez-lui un courriel à ssechler@impark.com.

Want to stay up-to-date with the best and latest parking insights? Sign up for our newsletter below!



Aperçu du marché Impark - de grandes idées pour des petits patients : construire la compassion sur le trottoir
Aperçu du marché     |     soins de santé

En mars 2018, The Walt Disney Company a annoncé un engagement mondial d’un montant de plus de 100 millions $ pour réinventer l’expérience du patient (PX) dans les hôpitaux pour enfants.

    4 min lecture     |     juillet 03

Entreprises de covoiturage dans le domaine de la santé : Ce que vous devez savoir
Aperçu du marché     |     Soins de santé

Au cours des 12 derniers mois, plusieurs entreprises de covoiturage à base d’applications ont annoncé vouloir intégrer l’industrie des soins de santé en offrant des programmes de transport de patients.

    4 min lecture     |     mai 08

Laisser un commentaire

2 × three =

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software